Posted on Déc 25, 2013 in Actualités

Cecilia Hurley, Monuments for the People : Aubin-Louis Millin’s Antiquités Nationales, Préface de Roland Recht, (Collection Théories de l’art (1400-1800)), Turnhout, Brepols 2013, 720 pages.  (Ouvrage en langue anglaise)

 

Cecilia Hurley, conservateur de la Bibliothèque des Pasteurs à Neuchâtel et chargée de cours à l’Ecole du Louvre, étudie l’histoire éditoriale ainsi que la réception d’un ouvrage sur les monuments atteints par le vandalisme au début de la Révolution française. L’auteur de ces 61 dissertations en cinq volumes, Aubin-Louis Millin (1759-1818), est un publiciste connu surtout pour ses travaux de sciences naturelles. C. Hurley nous donne ici le résultat d’années de recherche sur l’un des « inventeurs » des monuments historiques bien avant Ludovic Vitet et Prosper Mérimée. La figure énigmatique de Millin et le destin singulier de sa publication sont l’objet d’une remarquable analyse.

 

Pour consulter  le texte intégral en français de la Préface, cliquez ici.